Ma rencontre avec Mila-Rose

💕 Trois mois que Mila-Rose est née. Retour sur les trois jours qui ont changé nos vies.

• Avant le départ à la maternité •

🌸 Mardi 25 juillet 2017

C’est le grand jour! Le jour du terme de la grossesse! Poupette semble vouloir rester au creux de mon ventre. Nous avons donc rendez-vous à la maternité. J’ai le droit à une batterie d’examens. C’est le calme plat coté contractions. Le col est ouvert à 1 mais pas favorable à un éventuel décollement des membranes (pour activer le travail).

Suite aux examens, j’ai perdu le bouchon muqueux dans l’après-midi. J’ai réalisé que c’était ça plus tard dans la nuit. Pourtant j’avais appelé la maternité pour me rassurer. Ils m’ont répondu, c’est « normal ».
Nous passons notre soirée au cinéma, Poupette est très agitée pendant le film!
🕝 2h30 du matin, je ressens mes TOUTES PREMIÈRES contractions douloureuses…! Elles sont régulières, se rapprochent et irradient le bas de mon dos en plus du ventre. J’ai peur!

Les contractions ont rythmé ma nuit. Je n’ai pas dormi du tout car elles ont été douloureuses et espacées de 12 minutes puis 10, 7, 5 minutes… Moi qui ne connaissais pas ce qu’était une contraction, j’ai été servie!

🌸 Mercredi 26 juillet 2017

Suite aux contractions, j’ai rendez-vous au petit matin avec ma sage-femme libérale. Elle me demande de marcher, de faire du ballon et de repasser en fin de journée, après ma séance d’acupuncture…

L’après-midi, nous allons nous promener avec Crunch 🐶 Mon amoureux a envie de rire et me motive… je me lance donc dans une seconde   » Babydanse   » ! Objectif: garder le sourire et essayer une dernière fois de motiver Mila-Rose à sortir! Voici donc ma première  » babydanse « datant de la veille du terme. Rire garanti! 😊

 

Je vis à présent avec des contractions régulières, gérables mais pas assez rapprochées pour envisager quoique ce soit.

🕡 18h30: retour chez ma sage-femme libérale. Elle est enthousiaste! Col ouvert à 2. J’accepte le décollement des membranes car c’est MA sage-femme et que j’ai confiance.
🕣 20h30: retour des contractions. Elles s’intensifient et se rapprochent à nouveau. Elles m’irradient de plus en plus en bas du dos. Impossible de dormir ou de me reposer. Je commence à être épuisée par ma journée, ma nuit blanche de la veille et les douleurs.
🕞 3h30 du matin: impossible de dormir avec des contractions rapprochées, nous allons faire un petit point aux urgences…
Marcher devient compliqué… Très compliqué.

Elle est loin ma  « Babydanse  » ..!

  •   L’arrivée à la maternité  •

Nous sommes dans la nuit de mercredi à jeudi 27 juillet. Il est 3h00 du matin.

Je suis examinée, mon col est encore légèrement postérieur, quasi effacé et dilaté à 2. Poupette a la tête super bien placée dans l’axe! Elle m’aide! Il ne manque que des contractions de travail pour faire bouger les choses. Comme je suis à J+2 et épuisée (en avant pour une deuxième nuit blanche 😵) on me propose deux options:

1 – direction salle de naissance pour me poser une péridurale avec de l’ocytocine et déclencher, intensifier les contractions afin accélérer le travail (d’où la péridurale)
2 – prendre de l’Atarax pour soi-disant atténuer les douleurs des contractions et me reposer.

Je redoutais un déclenchement. Le notre était prévu le samedi soir.

Voulant un accouchement le plus naturel possible, j’ai choisi l’option 2 après avoir été rassurée de l’incidence du médicament sur ma Poupette. Si je pouvais refaire l’histoire, je choisirai l’autre option.
Je quitte donc les urgences et j’entre en salle de pré-travail avec en tête la possibilité de basculer en option 1 si je le souhaite.
Malheureusement pour moi l’Atarax n’a strictement rien fait… Je n’ai donc pas pu me reposer, et cerise sur le gâteau, des grosses urgences vitales sont arrivées à la maternité. Tout le personnel a été mobilisé. Et la (mauvaise) nouvelle tombe, plus de salle de naissance pour moi!!! Panique à bord 😱
Forcément, les contractions se sont intensifiées et marcher me déclenchait des contractions. La situation devenait de plus en plus compliquée. Mon héros à ce moment précis? Le futur papa!

Il faut savoir que lui aussi avait deux nuits blanches au compteur. Il était là, solidaire jusqu’au bout. A chaque contractions, il m’appuyait dans le bas du dos pour tenter de me soulager. Je me vois encore lui dire: « plus fort!!! »  J’ai tout tenté: j’ai pris une douche chaude puis j’ai essayé le ballon. Impossible pour moi de gérer mes contractions sur le ballon. Mon amoureux me donnait également l’homéopathie prescrite par ma sage-femme libérale. Cf la photo ci-dessous. Les comprimés étaient à prendre toutes les 15 minutes! J’ai fini par arrêter. Ça m’a saoulé!

La salle de pré-travail
Mon amoureux qui me prépare l’homéopathie pour m’aider à gérer les contractions. Une dose toutes les 15 minutes!

Une sage-femme adorable est passée à 9h et s’est s’excusée de la situation. Elle m’explique qu’une salle de naissance sera libre à 10h30! Juste le temps de nettoyer.
Elle m’explique que la péridurale sera posée immédiatement et qu’après seulement elle m’examinera… Nous avons donc géré seul de 3h30 jusqu’au matin 11h30.

 

• La salle de naissance •

 

🌸 Jeudi 27 juillet : le jour de sa naissance 

Vous l’avez compris, ils ont mis un peu plus de temps que prévu à nettoyer « ma » salle de naissance.
J’ai donc été installée à 11h30. Enfin!!! Il était temps! Je suis fière d’avoir géré mes contractions en salle de pré-travail, 8H de contractions non-stop!
Pour être honnête, le plus difficile? La fatigue. Elle a progressivement et littéralement aspiré une partie de ma capacité à encaisser les contractions. Je pense avoir fait au mieux mais sans la fatigue je vous faisais une troisième « Babydance » dans la salle de pré-travail 😅
J’entendais les hurlements des chambres voisines mais peu importe, je suis restée concentrée sur ma respiration tout le long. Mon amoureux m’y a aidé de nombreuses fois car face aux grosses contractions je bloquais ma respiration! Il m’a permis de me recentrer plusieurs fois sur l’essentiel: respirer pour bébé! 💨

La sage-femme a tenu sa promesse. Tout était prêt pour la péridurale. L’anesthésiste est arrivé à peine installée.
Une fois que le produit a agit, la sage-femme m’a examiné. Quel bonheur d’être examiné et de ne pas avoir mal!
Col à 3 sur 10 et un corps tellement épuisé que les contractions de travail se sont  finalement arrêtées… Noooonnnnnn!!!!!!
La sage-femme me propose de rompre la poche des eaux pour tenter de réactiver le travail et de poursuivre vers un accouchement le plus naturel possible. Une relation de confiance s’installe avec elle.

20170727_122437

Grâce à la péridurale, je retrouve le sourire.

Je suis apaisée et je me sens moi. Je ne suis plus dominée par la douleur. J’ai l’esprit libre. Je peux me recentrer et repenser à la belle rencontre qui nous attend 💕

Je me sens vraiment bien.

Je m’endors 30 min. Grâce à la rupture de la poche des eaux, le travail a repris. Je le vois sur l’appareil mais je ne le sens pas.
Mon homme en profite pour s’absenter et aller s’occuper de notre chien, Crunch.

Pendant ce temps là je suis examinée plusieurs fois et mon col s’ouvre rapidement, très rapidement! Trop rapidement!

Mon homme n’est toujours pas revenu.
La seringue de péridurale se met alors à sonner (pré-alarme de fin de perfusion).
Ça sonne non-stop. L’anesthésiste n’est pas disponible!!! 😱 Il est pris par une urgence! Pendant 45 minutes, je crains de ne plus avoir de produit à péridurale d’ailleurs je commence à avoir des sensations du coté droit qui se réveillent!
Je vous laisse imaginer l’angoisse…

 

•  Appelez-moi   » Mademoiselle_boulette  »  •

[…] Je commence à ressentir des sensations du côté droit. Que m’arrive t-il !?§?§

D’abord dans le bas du ventre puis peu à peu dans le bas du dos. Je comprends rapidement que je ressens à nouveau les contractions.
La machine à péridurale continue de sonner…
Ils passent toutes les 5 minutes pour arrêter le bip (qui me stress de plus en plus!) et pour me dire que l’anesthésiste n’est toujours pas disponible! J’ai vraiment pas de bol.
A chaque passage, je leur explique mon inquiétude face aux sensations de plus en plus présentes. Plus les contractions se font sentir plus je les interpelle. Hors de question que j’accouche sans la péridurale!
Ils m’examinent car mon col continue de s’ouvrir rapidement. Je suis à 7. Mon homme est en route pour me rejoindre.
De mon côté, je crains que la péridurale ait bougé. Ils me changent donc de position afin que le produit s’écoule bien du coté droit mais ça ne change rien.
La seringue de péridurale fini par être changée après 40 minutes d’attente. Pour mes douleurs, ils me disent d’attendre 15 minutes que la péridurale refasse effet.
Les douleurs ne s’estompent pas du tout et sont même de plus en plus intenses!!!
La porte s’ouvre, mon homme est enfin de retour! Il m’avait quitté zen, il me retrouve tétanisée par la douleur des contractions que je ressens. La péridurale ne semble plus fonctionner et les larmes commencent à envahir mes yeux.
A chaques nouvelles contactions j’agrippe (très) fermement l’avant-bras de mon amoureux. Les larmes commencent à couler. Je n’ai plus le courage d’encaisser les contractions.

Et là, mon chéri se rend compte de quelque chose: à chaque contraction, je me crispe et j’oublie de respirer… Et comme je me crispe, je n’appuie plus sur la pompe à péridurale…

C’est là que l’on comprend tous les deux que j’ai oublié d’appuyer sur la pompe depuis deux heures! En fait, à partir du moment où je me suis sentie soulagée grâce à la péridurale j’ai complètement oublié l’existence de cette pompe! Mon amoureux étant parti sortir le chien (grrrr…!!!) personne ne m’a rappelé de le faire. Dommage…
Voilà pourquoi les sensations sont revenues puis les douleurs.
Ne pouvant pas me laisser souffrir davantage, l’infirmière anesthésiste est arrivée et a directement injecté une dose dans le cathéter.
Ça a rapidement fait effet. OUF! 💨
La sage-femme me réexamine et là… le choc!!! Elle me dit:  » Vous êtes à dilatation complète!  » Dans ma tête, c’est un chamboulement intense. Une explosion d’émotions, d’impatience, d’inquiétudes, de joie. Je me dis « OH MY GOD ! Ça y est, c’est pour bientôt! »

Au passage, je comprends également que j’ai ressenti les contractions entre 7 et 10!

 

•   » La rencontre  »  •

Les choses s’accélèrent! La sage-femme s’installe et me dit que l’on va faire une  » poussée test,  OK!

20170727_125025

L’ambiance est excellente dans la salle de naissance. Les douleurs ressenties 15 minutes avant ont totalement disparu! La sage-femme et son élève sont adorables et tellement motivantes!
Je me sens prête et impatiente! Je lui explique ma technique de poussée. Elle m’explique qu’elle préfère que j’essaie l’autre. Celle où l’on bloque la respiration. Celle où j’ai fait un malaise pendant les cours de préparation à l’accouchement… Ah ah!
Je suis néanmoins portée par l’excitation de la rencontre à venir et par la bonne ambiance qui règne.
J’y vais! Je bloque. Je pousse. Trois fois pendant la contraction. Je suis portée par l’euphorie et les exclamations de la sage-femme! Je l’entends pousser des cris d’étonnement! J’avais l’impression d’avoir des supportrices!
A la fin de la poussée, elle me dit que c’est formidable et ajoute cette petite phrase:

 » Vous savez quoi? On n’aura pas besoin de médecin. On va rester entre nous. On n’aura pas besoin non plus d’instruments. La tête de bébé est là! Vous voulez toucher?  « 

J’accepte et je touche les petits cheveux de Poupette. Elle est là! L’euphorie me gagne! J’ai hâte! Je trouve ça génial d’accoucher et je deviens volubile, je le répète 50 fois!
Suite à la   » poussée test « , nous avons un exercice à faire pendant une heure avec les jambes. La sage-femme m’explique, c’est pour laisser bébé s’engager dans l’axe.
10 minutes sont passées… Elle revient avec l’étudiante et m’explique qu’en fait on va y aller car ça serait dommage de fatiguer mon corps davantage et risquer une césarienne…
Je n’ai pas peur, au contraire!
On s’installe et en deux contractions elle me demande si je veux voir sa tête. Je regarde et là, c’est le feu d’artifice dans mon cœur, dans mon corps tout entier! Je vois l’arrière de son crâne illuminé par les spots de lumière. Elle a des petits cheveux. Ils sont bruns et mouillées. Cette image est magnifique. Je propose à mon amoureux de regarder à son tour. La sage-femme a les larmes aux yeux. Je n’arrête pas de parler et de dire à quel point tout ça est merveilleux! Impossible de m’arrêter!
Elle nous propose de sortir Poupette à quatre mains. Les miennes et celles de mon chéri.
Second souvenir marquant.

On la pose sur moi.
Mila-Rose est née. Elle est magnifique. C’est ma fille. Je suis maman…

20170727_200147

 

 

🌸  Mila-Rose, la magie de ma vie  🌸

Me voilà donc à présent maman de cette adorable petite fille…
Après la naissance, ma petite Mila-Rose a pleuré un long moment. Des petits cris de chaton. Contre moi en peau à peau, j’ai pu découvrir son petit corps, la douceur de sa peau, les traits de son visage pour finir par me plonger dans ses yeux… Deux adorables petites billes foncées.
J’ai ensuite proposé au papa de prendre Mila-Rose en peau à peau car je tremblais et je faisais un peu de température donc difficile de la réchauffer. C’était si merveilleux de la sentir contre soi. Je souhaitais qu’il ressente les mêmes sensations et émotions que moi…

20170727_185147

Le temps était suspendu à nos coeurs. J’ai admiré de longues minutes mon amoureux avec Mila-Rose dans les bras. J’étais en admiration devant ce nouveau papa si formidable et ma petite fille.

J’ai fini par la reprendre pour la tétée de bienvenue. Un moment magique de plus, gravé dans ma mémoire. Un instant entre elle et moi que mon cœur ne pourra jamais oublié.

20170727_191838

La tétée de bienvenue terminée… Le nouveau papa et ma petite Mila-Rose se sont éclipsés quelques minutes dans la salle à côté (pour l’habiller) et voilà ce que j’ai vu à leur retour:

20170727_202450

En fermant les yeux le soir, je n’ai qu’une hâte c’est d’être au lendemain pour vivre une nouvelle journée auprès d’elle ❤

Je profite de cette fin d’article, (mon premier sur le blog!) pour vous remercier de toute la bienveillance que vous m’avez témoigné suite à la naissance de Mila-Rose. Un million de merci pour l’accueil que vous lui avait fait. Ça a profondément touché mon cœur de jeune maman 💕

Coralie.

BONUS! Pour celles et ceux qui ont réussi à me lire jusqu’ici, voici la seconde « Babydance », veille de l’accouchement!

Plus longue et plus drôle que la première!

 


23 réflexions sur “Ma rencontre avec Mila-Rose

  1. Merci de partager tous ces merveilleux moments, sur insta puis ici sur ce nouveau blog !
    Cela me permets aussi de patienter en attendant que bébé II se manifeste 🙂
    Une fidèle lectrice 😁

    Aimé par 1 personne

    1. Avec plaisir! 🙂 Vous me le rendez tellement bien que c’est agréable de partager des petits bouts de ma vie mais celui là est un gros bout! 😁 Je te souhaite beaucoup de bonheur aussi. Bonne journée

      J'aime

  2. Chère Coralie,

    Je te suis sur instagram depuis quelques mois et je trouve tes récits très touchants de sincérité et de douceur. Ces petites brimes de bonheur simple sont des bouffées d’air frais.

    Je ne suis pas encore maman mais quand je lis le récit de ta rencontre avec ta petite Poupette, j’ai les larmes aux yeux et la chair de poule.

    Félicitations pour ta petite famille et longue vie à elle et à ton blog !

    ps : j’espère que le tutoiement est accepté, sinon toutes mes excuses :p

    J'aime

  3. Que d’émotions…je dois avouer que quelques larmes ont coulées à la seconde lecture de ton récit.. j’avais déjà lu ce compte rendu sous forme d’épisodes sur Instagram mais aujourd’hui je le relis ici différemment car depuis, je suis enceinte… merci pour cet échange et bravo pour la création de ton blog, j’ai hâte de le voir évoluer !
    Elsa

    J'aime

  4. Et voilà, pour la deuxième fois que j’en lis cette naissance, la larme coule! La fin de l’accouchement a 4 mains m’emeut Énormément à chaque et j’ai hâte qu’un jour ce soit mon tour d’etre Maman! J’adore te lire 💋 je te suis sur insta et je continuerai ici!

    J'aime

  5. Ton récit est vraiment magnifique, très touchant ❤ te lire est un réel plaisir ! Merci d’avoir partagé ce moment si particulier avec nous ☺❤ je vous souhaite une nouvelle fois tout le bonheur du monde 😘

    J'aime

  6. Merci pour ce beau récit, je te suit sur insta depuis 8 mois environ. Ma fille a 2 mois et demie, ont se suit de prêt. Tu as réussi à me faire pleuré 😊. Tu as une très belle façons de raconter les choses et une magnifique petite fille! Beaucoup de bonheur à toi à vous trois ! 😙

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Noémie, merci pour ton retour concernant l’article! Ravie qu’il te plaise! Ça me motive à poursuivre 🙂 Nos filles ont presque le même âge donc ton accouchement est encore bien présent dans tes pensées… Je te souhaite aussi beaucoup de bonheur dans cette nouvelle partie de vie qui commence! Celle à mes yeux qui donne un sens à la vie. L’amour d’une famille. Bonne journée 💕

      J'aime

  7. Que de frissons ! Ca donne la larmichette !
    Superbe récit, bien ecrit, bravo. Un beau souvenir.
    J’adore tes babydance lol
    Profites bien de ce bonheur que d’être une famille.

    Aimé par 1 personne

  8. Quel récit!
    Moi qui m’apprête à devenir maman en décembre, lire ce témoignage m’ému et me touche énormément !
    Tu sembles avoir gérer tout ça Avec une main de maître!
    Et quand je vois ta petite merveille aujourd’hui ❤️

    Je te suis sur insta depuis que je suis enceinte et chaque post me met hors du temps! Tu sembles tellement épanoui!

    Bravo de t’être lancé dans ce blog et j’ai hâte moi aussi de lire la suite!

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci beaucoup d’avoir pris le temps de m’écrire un retour concernant le blog et l article! Ça me fait plaisir et ce sont des retours comme le tien qui me conforte dans l’idée de continuer à écrire sur la toile! 🙂 Je te souhaite une belle fin de grossesse et une rencontre magique avec ton bébé! Beaucoup de bonheur à toi et ta petite famille! 🙂

      J'aime

  9. Ayant accouchée moi meme en aout 2017 d’une petite fille,le fait de te lire m’a rappelé mon propre accouchement et en repensant à ce magnifique moment j’en ai eu les larmes aux yeux.
    Encore bravo tu as l’air d’être une Maman épanouie et plus qu’aimante.
    Bonne continuation

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s